Il soigne les carillons

Bonrepos-Riquet (31)

Les carillons d'églises rythment la journée des hommes, leurs joies, leurs peines aussi. Pierre Cazarré exerce le métier peu banal d'artisan campanaire.

L'air et l'espace lui conviennent, puisqu'il a installé France Carillon, son atelier, sur un des derniers coteaux du Tarn, à un jet de pierre du château où Riquet imaginait le futur canal du Midi.

L'artisan campanaire se voue à nos clochers, depuis la fabrication de cloches jusqu'à leur restauration, de la sauvegarde d'un jacquemart à l'électrification de beffrois.

« Je suis électricien de formation, mais ce métier impose également la connaissance parfaite de la charpente, de la serrurerie, la mécanique horlogère et de l'électronique, bien sûr. C'est un tout. » Un carillon en panne et c'est la vie de la cité qui s'en trouve perturbée. En toute hâte, il faut vite aller réparer les sonneries qui rythment le quotidien.

« Nous devons surtout reproduire les traditions locales lorsque l'on est amené à électrifier un clocher et conserver les distributions de messages que la main du carillonneur avait imposées. » Le Lauragais est son terrain de prédilection avec ses clochers-murs. C'est ainsi qu'il a restauré récemment le carillon de Villefranche-de-Lauragais, ainsi que celui de Baziège, fort de vingt-trois cloches.

Il parcourt le pays, de Blois à Avignon, et travaille même en Espagne.

Enfermé dans l'église!

Le quotidien de l'artisan campanaire est riche d'anecdotes que le mystère de cette profession rend savoureuses.

Savez-vous comment on s'échappe d'une église où la distraction d'un bedeau vous a enfermé? Tout simplement en sonnant à toute volée, au risque d'ameuter la population.

« J'ai également des souvenirs émouvants: je suis parti avec mon frère à Alger pour organiser le retour du carillon de Sainte-Martienne, que nous avons déposé, mis en expédition et réinstallé à Narbonne. »

Le carillon, notre patrimoine

Evidemment, on n'est pas artisan campanaire sans être attaché au patrimoine culturel que représentent les horloges de clochers. Les tintements des demoiselles de bronze, baptisées Anne, Catherine, Marie, ont surligné, au fil des siècles, l'histoire locale ou nationale.

Jean-Pierre Cazarré souhaite que le patrimoine campanaire soit conservé à ce titre et exposé dans les communes ou dans les musées lorsque, irréparables, on doit les remplacer.

Il nous explique aussi que l'on répare fort bien les cloches fêlées et qu'une cloche, cela s'accorde comme un piano: un seul son de cloche, ce sont cinq notes en harmonie; les querelles de clochers ne résulteraient- elles que d'un clocher mal accordé?

Le rêve du « campanaïre »

Rechercher une ligne mélodique harmonieuse, inventer un système automatique de programmation, fabriquer un équipement campanaire mécanique, électrique ou même pneumatique, comme à Castelnaudary, voilà les tâches originales mais habituelles du technicien campanaire.

On doit rêver, lorsque l'on tutoie le plein ciel? « Oui, certes: j'aimerais créer dans la région un carillon itinérant d'expression traditionnelle, qui servirait à l'enseignement, aux fêtes folkloriques, aux mariages locaux. J'en ai déjà réalisé un dans les Alpes-Maritimes où un carillon circule sur remorque en faisant le bonheur des fêtes médiévales. Pourquoi pas ici? »

LADEPECHE.FR
LaDepeche.fr (12-08-2000)
  • FRANCE CARILLONS S. A. R. L. (BONREPOS-RIQUET): Intervencions
  • FRANCE CARILLONS S. A. R. L. (BONREPOS-RIQUET): Inventari de rellotges
  • Carillons: Bibliografia

     

  • Tornar cap enrere
  • Menu inicial CAMPANERS DE LA CATEDRAL DE VALÈNCIA
    Campaners de la Catedral de València
    Buscar campana, campanar, població, fonedor, epigrafia, any fosa, autor, article
    © LaDepeche.fr (2000)
    © Campaners de la Catedral de València (2018)
    campaners@hotmail.com
    : 20-11-2018
    Convertir a PDF